Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous une notion que j’ai découvert très récemment. Celle de la multipotentialité ! 

 

La multi quoi ??

 

Oui je reconnais, c’est un peu dur à lire, un peu dur à prononcer et surtout, un peu dur à vivre. 

 

Il se trouve qu’un dimanche soir (pas) comme les autres, j’étais en plein questionnement sur mon avenir professionnel. Je viens de fêter mes 1 an “d’hôtesse d’accueil” et je m’étais justement donner un an dans ce job “alimentaire” pour enfin choisir un “vrai” métier ! (Beaucoup trop de guillemets dans cette phrase ! ). 

Et donc pendant ce dimanche soir de errance, je me suis amusée à faire plusieurs tests de personnalité professionnels style : “pour quel métier êtes-vous vraiment fait?”. Oui je le reconnais, j’adore ce genre de tests ! Mais regardons plutôt les résultats, parce que c’est là que ça devient intéressant (ou perturbant, ça marche aussi).

 

1er test :

“Vous êtes quelqu’un d’organisé, de rigoureux, vous avez besoin d’un métier cadré avec des procédures à suivre pour vous épanouir”.

Bon ça peut coller ! Au départ j’ai quand même un parcours scientifique et c’est vrai que le côté cadré, c’est plutôt mon truc. 

 

2ème test :

 

“Vous êtes quelqu’un de créatif. Vous adorez faire des choses de vos mains. Vous avez besoin d’un travail manuel et physique pour vous épanouir”. 

Ah on attaque le 2ème côté de ma personnalité ! Oui effectivement, je suis quelqu’un de manuel. Ma création d’entreprise dans les loisirs créatifs peut le prouver. Mais du coup on est un peu plus loin du côté cadré et organisé …

 

3ème test (et c’est là qu’on rit bien fort, et qu’on pleure un peu en même temps !):

 

“Votre personnalité révèle 2 profils majoritaires : 

  • à 52% : Vous êtes quelqu’un d’organisé qui a besoin de réaliser des tâches répétitives pour s’épanouir dans son travail
  • à 48% : Vous êtes quelqu’un de créatif pour qui les tâches routinières sont une corvée, vous avez besoin de nouveautés tous les jours.”

Alors ? On en rit ou on en pleure ? 😉 

 

Du coup, c’est quoi mon job idéal ?? 

 

Et c’est là que, au détour d’une page, je tombe sur le concept de la Multipotentialité !! (oui ça mérite bien une majuscule, c’est peut être ce qui va sauver mon avenir professionnel 😉 )

Mais qu’est-ce que c’est au juste ? (petit moment culture 😛 )

 

Ce terme a été créé il y a de nombreuses années déjà. La première référence à la multipotentialité est faite en 1972 par R.H Frederickson. Il définit cette notion ainsi : “les personnes multipotentialistes sont des personnes qui, dans des environnements appropriés, peuvent sélectionner et développer de nombreuses compétences différentes à un haut niveau”. 

Il y a ensuite eu une évolution de cette définition jusqu’à la dernière en date (2010) qui a été développée par Emilie Wapnick, elle-même multipotentialiste et qui tient un blog sur ce sujet : “Un multipotentialiste est une personne qui a de nombreux intérêts différents dans sa vie. Les multipotentialistes n’ont pas qu’une seule raison d’être comme c’est le cas pour les spécialistes. Être un multipotentialiste est notre destinée. Nous avons de nombreux chemins à suivre et nous les poursuivons tous de manière séquentielle ou simultanées (ou les 2). Les multipotentialistes se développent en apprenant, en explorant et en exploitant de nouvelles capacités en continu. (…) Et quand un nouvel intérêt apparaît, notre insatiable curiosité nous conduit à absorber tout ce que l’on peut sur le sujet. »

 

Intéressant non ? Et du coup ça expliquerait pas mal de choses !

 

Vous vous souvenez de mon profil ?

 

Ingénieur agroalimentaire, Master entrepreneuriat, Développeur et intégrateur web, 2 créations d’autoentreprise dans des domaines complètement différents. Ca pourrait coller non ? 

 

Pour être encore plus claire sur le sujet, Emilie a d’ailleurs fait une conférence TedX que je vous invite à regarder. Que vous soyez multipotentientialistes ou non, je pense que ça peut être intéressant pour tout le monde, et pour pouvoir mieux se comprendre professionnellement 😀 !

 

Pour finir sur la définition de la multipotentialité, Emilie insiste aussi sur le côté simultané ou séquentiel des multipotentialistes. Je pense que ça mérite là aussi une pause sur ce concept. Pour imager cela, voilà le résultat de mon test de multipotentialité sur son site (ouiii encore un test !!)

Je suis une multipotentialiste simultanée : “Les multipotentialistes simultanés sont au meilleur d’eux-mêmes lorsqu’ils ont différents projets et passions en simultané dans leurs vies. En gros, la pieuvre est leur animal de coeur, avec chaque bras travaillant sur un projet différent”. 

 

Exemple du moment pour appuyer cette notion de projets en simultané ? Histoire de continuer à vous faire sourire 😉 

  • j’ai un travail salarié d’hôtesse d’accueil
  • j’ai une auto-entreprise de développement de sites wordpress pour des clients très variés
  • je crée un site de personnalisation de cookies “en dur”, c’est à dire seulement en lignes de code et non avec un WordPress, pour m’amuser et replonger dans mes cours de code
  • je développe ce blog
  • je fais du sport (yoga, danse, course à pied, randonnée)
  • je me suis remise au piano
  • je lis beaucoup
  • je couds des accessoires et des vêtements

et tout ça … dans la même semaine ! Et sans parler des sorties entre amis, bien évidemment ! Je ne vis pas non plus coupée du monde !

 

J’ai d’ailleurs une amie qui m’a dit très justement, il n’y a pas si longtemps : “Amélie qui ne s’arrête jamais!” (Joe, tu ne crois pas si bien dire ! 😉 ).

 

Je suis donc une Multipotentialiste simultanée ! C’est presque triste à dire, mais je rentre enfin dans une case ! Je sais ENFIN pourquoi je ne trouve pas MA voie, c’est parce que j’en ai des dizaines devant moi et que je n’ai pas envie d’en choisir une seule ! J’ai envie de toutes les essayer ! 

Mais surtout cette notion est une libération pour moi ! Je suis enfin libérée de cette culpabilité que je ressens depuis de nombreuses années : celle d’avoir fait toutes ces études et de ne pas travailler dans le domaine agroalimentaire, celle d’avoir déçue mes proches qui s’inquiètent et espèrent que je vais enfin me stabiliser et enfin celle qui me pousse à jalouser mes ami(e)s qui eux travaillent dans le domaine que nous avons étudié ensemble, qui eux ont un travail stable et qui eux, sont sûrs d’eux !

 

Et qu’est-ce que ça fait du bien de ne plus se sentir coupable 😀

 

Mais ce n’est pas tout ! (Suite au prochain épisode 😛 )

 

Le sujet de la multipotentialité est tellement vaste que je ne vais pas écrire un seul article sur ce dernier. Aujourd’hui, je l’ai consacré à la définition de cette nouvelle notion. Dans un second temps, je m’intéresserait plus aux voies qui s’ouvrent à cette multipotentialité ! Alors restez connectés pour avoir la suite de l’épisode 😛

 

Et pour finir cet article en beauté, je voulais vous partager les phrases qui m’ont fait le plus rire sur le blog d’Emilie Wapnick dans la catégorie “Tu sais que tu es multipotentialiste quand …”  Si jamais vous êtes vous aussi multipotentialiste, je suis sûre qu’elles peuvent vous plaire ! Et si vous ne l’êtes pas, vous verrez tout ce qui peut se passer dans le cerveau des multipotentialistes en quelques secondes ! 😉

 

Tu sais que tu es multipotentialiste quand …

 

  • Tu lis la rubrique “Intérêts” de ton profil et que tu réalises qu’ils ne sont plus d’actualité, alors que tu l’avais mise à jour il y a juste quelques mois
  • Tu lis la rubrique “intérêts” d’autres personnes et que tu trouves au moins un nouvel intérêt que tu voudrais toi aussi suivre. 
  • Tu replonges dans un ancien passe-temps et 5 minutes plus tard tu as déjà planifié toute une carrière ou tout un business basé dessus
  • La plupart de tes amis ne connaît qu’une petite partie de tout ce que tu fais ou de tout ce qui t’intéresse
  • A chaque fois que tu vas à un concert ou dans un musée ou autre, tu te dis “j’aimerais tellement pouvoir faire ça!” et tu commences à chercher comment y parvenir
  • Tu sens venir le regret quand tu voies quelque chose que tu faisais auparavant et que tu penses “Je pourrais faire ça à un si haut niveau si j’étais resté dans ce domaine”. Et puis tu réalises que tu es beaucoup plus utile maintenant parce que tu connais tellement de choses différentes. 
  • Quelqu’un te demande “Alors où en est le tricot?” et que tu réalises que tu as arrêté il y a plusieurs semaines parce que ça t’ennuyais, que tu es passé à la calligraphie et que personne ne le sait encore !
  • Avant d’aller à une soirée, tu essaies de décider quelle réponse tu vas donner quand quelqu’un va te demander: “qu’est-ce que tu fais dans la vie ?”
  • Tu peux facilement nommer une dizaine de carrière différente que tu adorerais essayer, tu sais exactement comment et où trouver les qualifications nécessaires pour chacune d’elle … si seulement tu avais le temps et l’argent. 

 

Et vous, vous êtes plutôt multipotentialiste ou spécialiste ?

 

Dites moi tout en commentaire, j’ai vraiment hâte de vous lire ! 

Je vous dis à très vite pour mes prochaines aventures, mes prochaines découvertes et pour le prochain sourire en ville !